COMMUNIQUÉ DE PRESSE – Quand l’UQAM joue le jeu de la vendetta envers celles qui dénoncent (repost)

-Montréal, 1 octobre 2015 –  Le 24 mars 2015, un professeur du département de sociologie a déposé une plainte officielle au Bureau d’intervention et de prévention en matière de harcèlement de l’UQAM contre une étudiante qu’il suspecte d’avoir participé au Sticker gate.

Read the rest of this post on the original site at COMMUNIQUÉ DE PRESSE – Quand l’UQAM joue le jeu de la vendetta envers celles qui dénoncent

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *