26 avril: La caravan multi-villes contre l’emprisonnement

26 avril
12h – 17h (diff. Fuseaux horaires)
facebook: https://www.facebook.com/events/620446565216500/

Dimanche le 26 avril, les groupes pour la justice carcérale et en immigration d’un océan à l’autre s’allieront à nouveau pour demander la libération immédiate de toute personne détenue dans une prison ou un centre de détention des personnes migrantes, demandant par la même occasion un statut pour toute personne migrante! L’action de dimanche arrive peu après des caravanes précédentes à des institutions spécifiques en mars et avril, ainsi que la caravane d’un océan à l’autre de dimanche dernier organisée sous le titre #LibérezlesTous.

Dans des villes à travers le pays, des caravanes de solidarités prémunit contre COVID-19 se rendront aux prisons et centres de détention des personnes migrantes. Les villes participantes incluent Halifax, Montréal, Ottawa, Toronto et Vancouver. Les caravanes planifient klaxonner, faire du bruit et tenir des pancartes en solidarité aux détenu.es, puis demander leur libération en publiant des photos et vidéos en ligne en utilisant le hashtag #liberezlesTous #Libérezlestoutes(#FreeThemAllCaravan), ainsi que #Statutpourtous (#StatusForAll & #FreeThemAll).

Pour celles et ceux qui ne peuvent pas participer dans les caravanes, nous demandons à tout le monde de publier des photos de soi affichant des messages de support et utilisant les mêmes hashtags (#LibérezlesTous #FreeThemAllCaravan #FreeThemAll #Statutpourtous #StatusForAll) pour montrer votre solidarité avec l’urgence de libérer toutes les personnes prisonnières.

— Pour ceux et celles voulant joindre l’événement de Tio’tia:ke/Montréal, svp écrivez à: [email protected]
— Pour ceux et celles voulant joindre l’événement sur le Algonquin / à Ottawa, svp écrivez à: [email protected]
— Vancouver
https://www.facebook.com/events/1145408909134769
— Toronto https://www.facebook.com/events/290164021976097/
— SVP écrivez au Groupe Anti-carcéral (Anti-Carceral Group) pour ajouter votre ville à cet événement en fournissant un courriel.

Contexte:

La distanciation sociale est impossible à l’intérieur des prisons et des centres de détentions qui demeurent à haut risque de contracter le virus COVID-19. Il y a maintenant 300 cas confirmés de COVID-19 lié aux institutions carcérales canadiennes à travers le pays. Il y a aussi des cas confirmés aux centres de détentions de migrant.es de Laval et de Toronto. Le 16 avril, le service correctionnel du Canada a confirmé qu’un détenu à la prison de Mission en Colombie-Britannique est mort dû au virus COVID-19 et que 50 autres ont testé positif pour le virus. Au Québec, 50 détenues à la prison pour femmes de Joliette et au Centre Fédéral de formation ont testé positif pour le virus. Plusieurs prisons demeurent en isolement cellulaire comme mesure de “sécurité”, confinant les prisonnier.es à leur cellule toute la journée sauf 30 minutes. Les effets sur la santé mentale et physique des détenu.es est grave.

Dès le moment que les états d’urgences ont été déclarés à la mi-mars, il y a eu consensus au sein des défenseur.es des détenu.es, activistes en justice carcérale, activistes en justice pour les migrant.es et abolitionistes sur les mesures qui doivent être prises pour garder les personnes sauves. Celles-ci incluent la libération du plus grand nombres de détenu.es possible, aussitôt que possible, et fournir des produits sanitaires et du matériel de protection personnelle à tous les prisonnièr.es restant. Malgré cela, le ministre fédéral de la sécurité publique Bill Blair a refusé d’agir – ou même de présenter un plan d’action. Pas plus d’une poignée de détenu.es ont été libéré.es et les mesures sanitaires dans les prisons demeurent inadéquates.

Le système carcéral au Canada incarcère de manière disproportionnée les personnes autochtones, les personnes noires, les personnes de couleur, les personnes vivant avec des enjeux de santé mentale et les personnes vivant dans la pauvreté. Face à l’inaction du ministre Blair, nous continuons à montrer notre solidarité avec toute personne incarcérée et demandons la libération immédiate de tout le monde étant toujours détenu à l’intérieur des prisons et centres de détention des migrant.es du Canada et demandons le statut pour toutes et tous.

#Libérezlestoutes
#Liberezlestous
#Statutpourtous
#FreeThemAllCaravan
#FreeThemAll
#StatusForAll

K. KersplebedebK. KersplebedebK. Kersplebedeb

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.